Commentaires

Nommé sur la 3e chaire de Code civil à l'issue du concours ouvert à Caen le 20 février 1919, il est admis à faire valoir ses droits à la retraite par arrêté du 30 août 1839. Le titre de professeur honoraire lui est donné "avec la faveur exceptionnelle de continuer à prendre part aux travaux de la Faculté… et de continuer ses soins à ses élèves… qui aspiraient au doctorat" (Melon). A partir de 1858, la dépression, dont il était atteint depuis 1830, le coupe définitivement de la faculté.<br>Cours : Code civil (3e chaire)