Contributeurs

  • Catherine Fillon, maître de conférences en histoire du droit (Université Jean Monnet-Saint Etienne), responsable scientifique et coordinatrice du projet.
  • Emmanuelle Picard, maître de conférences en histoire (École Normale Supérieure de Lyon), responsable du calibrage, de la normalisation et du codage des données.
  • Séverine Gedzelman, ingénieur d'étude CNRS au LARHRA, responsable de traitement des données historiques du projet dans la plate-forme collaborative SyMoGIH (Base d'Hébergement de Projet), aide à la mise en place du site web.
  • Djamel Ferhod, ingénieur d'étude CNRS au LARHRA, développement de l'application de saisie des données de la Base d'Hébergement de Projet, mise en place du site web.
  • Francesco Beretta, chargé de recherche CNRS, responsable du Pôle Histoire Numérique au sein du LARHRA . Conception du système d'information du projet « SyMoGIH ». Consultant sur les questions sémantiques et les nouvelles unités de connaissance du projet.

Contributeurs à la collecte des données

  • Frédéric Audren, chargé de recherches CNRS-Centre d'études européennes (CEE - CNRS)
  • Jean-Marie Augustin, professeur honoraire d’histoire du droit (Université de Poitiers)
  • Jean-Christophe Barbier, doctorant en histoire du droit (Université de Nice)
  • Pierre-Nicolas Barénot, doctorant en histoire du droit (Université de Bordeaux)
  • Vincent Bernaudeau, docteur en histoire.
  • Josée Bloquet, docteur en droit (histoire du droit)
  • Sylvain Bloquet, maître de conférences en histoire du droit (Université Paris 5)
  • Guillaume Boudou, doctorant en histoire du droit (Paris Ouest-Nanterre-La Défense)
  • Kévin Brémond, doctorant en histoire du droit (Université de Bordeaux)
  • Anne-Sophie Chambost, maître de conférences en histoire du droit (Université Lyon 3)
  • Fatiha Cherfouh, maître de conférences en histoire du droit (Université Paris V)
  • Claire Courtecuisse, maître de conférences en histoire du droit (Université Pierre Mendès France-Grenoble 2)
  • Sofia El Ouadidi, doctorante en histoire du droit (Université de Bordeaux)
  • Jérôme Ferrand, maître de conférences en histoire du droit (Université Pierre Mendès France-Grenoble)
  • Catherine Fillon, maître de conférences en histoire du droit (Université Jean Monnet-Saint Etienne)
  • Karen Fiorentino, professeur d’histoire du droit (Université de Bourgogne)
  • Clemmy Friedrich, doctorant en droit public (Université du Maine)
  • Caroline Gau-Cabet, maître de conférences en histoire du droit (Université de Toulouse 1)
  • Jean-Christophe Gaven, professeur d’histoire du droit (Université de Toulouse 1)
  • Chrystelle Gazeau, maître de conférences en histoire du droit (Université Lyon 3)
  • Anne Girollet, maître de conférences en histoire du droit (Université de Bourgogne)
  • Laetitia Guerlain, maître de conférences en histoire du droit (Université de Bordeaux)
  • Jean-Louis Halpérin, professeur d’histoire du droit (Ecole Normale Supérieure Jourdan)
  • Amélie Imbert, maître de conférences en histoire du droit (Université Pierre Mendès France-Grenoble 2)
  • Adeline Karcher, doctorante en histoire du droit (Université de Lorraine)
  • Marie Lault, maître de conférences en histoire du droit (Université de Bourgogne)
  • Charlotte Le Chapelain, maître de conférences en économie politique (Université Jean Moulin-Lyon 3)
  • Cyrille Marconi, maître de conférences en histoire du droit (Université de Pau et des pays de l’Adour)
  • Céline Pauthier, maître de conférences en histoire du droit (Université de Strasbourg)
  • Mathieu Peter, docteur en droit (histoire du droit)
  • Florence Renucci, chargée de recherche CNRS-Centre d'Histoire Judiciaire/UMR 8025
  • Mathieu Touzeil-Divina, professeur de droit public (Université du Maine)
  • Rachel Vanneuville, chargée de recherche CNRS-Triangle (ENS- IEP- Lyon 2)
  • Didier Veillon, maître de conférences en histoire du droit (Université de Poitiers)
  • Anne-Marie Voutyras, maître de conférences en histoire du droit (Université Paris 12)